mercredi 9 janvier 2013

PETITION: LIBEREZ HASSAN RUVAKUKI!





Foto Teddy Mazina
IL FAUT SORTIR DE PRISON HASSAN RUVAKUKI
Hassan Ruvakuki vient d'être condamné à trois ans de prison ferme. Il est pourtant innocent.
Correspondant du service en swahili de Radio France Internationale (RFI) et journaliste pour la radio Bonesha FM, Hassan Ruvakuki a été arrêté le 28 novembre 2011, à Bujumbura, par les services de renseignement burundais.
Après plusieurs mois d'un feuilleton judiciaire indigne, il avait été condamné, en juin 2012, à la prison à perpétuité pour "terrorisme" !
En appel, les faits ont été requalifiés pour le condamner à trois ans de réclusion.
 Les autorités l'accusent de complicité avec un groupe rebelle. Or, Hassan Ruvakuki n'a fait que son devoir de journaliste : aller au devant de l'information.
Peu de temps avant son arrestation, il s'était rendu en Tanzanie voisine pour couvrir la naissance d'un mouvement rebelle burundais.
Soutenez la liberté de l'information au Burundi.
Soutenez Hassan Ruvakuki.

2 commentaires:

  1. He should go to hell. We know that it is an extremist tutsi propaganda in their tact of divide and rule. There is no any thinking hutu who can support Hassan. We knew that he acted as a puppet of an extremist tutsi agenda.

    RépondreSupprimer
  2. Il n'y a pas que Hassan Ruvakuki emprisonné injustement dans les prisons du Burundi.Pourquoi la pétition pour lui-seul? Parce que journaliste? Parce qu'il travaillait pour les colonisateurs. Je suis désolé, il ne faut pas deux poids, deux mesures sinon c'est une autre injustice. S'il est injustiment condamné, qu'il soit libéré, s'il est en faute qu'il paye comme tout le monde.
    Je signerais une pétition qui demande le libération de tous les prisonniers condamnés injustement au Burundi.

    RépondreSupprimer